Jour 1 : La bonté des gens

Je ne peux m’empêcher de trouver les cubains aimables, accueillants et généreux.

Je me lève tôt et je vais déjeuner à l’hôtel en rénovation.

Voici la piscine…

Le bar de la piscine.

Tout semble en ruine. Je n’ai pas vu d’autres clients, seulement des travailleurs.

En marchant sur le site j’ai vu cette merveilleuse moto.

Je prends enfin la route…Je croise sur mon chemin l’université de Matanzas.

Mon objectif numéro 1 selon la nouvelle pyramide de Maslow est de trouver du Wi-Fi pour dire à ma famille que je suis en vie et que j’ai survécu à la balade dans le noir de la veille. Voir récit jour 0.

Je rencontre un gentil cubain qui m’aide à installer une application spéciale qui me permet d’utiliser internet pendant 9 heures pour seulement 2 CUC (2,80$ CAD). Le prix normal pour les touristes est de 1 CUC (1,40$ CAD) pour une heure.

Un sympathique adolescent de 14 ans vraiment doué avec les téléphones. J’ai passé un bon moment avec lui pour discuter de tout et de rien. Aldo m’informe qu’il aime beaucoup jouer au baseball.

Je lui ai demandé combien coûtait ses broches pour redresser ses dents. N’allez pas croire que les gens de Cuba dépensent le même montant qu’au Canada. Combien vous pensez? Allez! Un petit essai!! Il a payé 100 fois moins que quelqu’un au Québec soit 70 CUC (98$ CAD). Ce montant peut sembler peu élevé pour un consommateur québécois, mais pour un cubain il s’agit d’une grosse somme… surtout si l’on considère que le salaire mensuel d’un cubain est de 30 CUC (42$ CAD)

Je me dirige vers un petit marché pour aller acheter des bananes pour ainsi éviter les crampes de mollets.

Les gens sont tellement généreux. Je m’informe du prix pour 2 bananes. Le marchand refuse de se faire payer. Merci!!!

J’en profite pour acheter un petit jus dans un kiosque dans la rue. Je paie ce petit rafraîchissement 2 CUP la monnaie cubaine. Il est vraiment économique de s’alimenter dans la rue, car 1 CUC = 24 CUP

J’ai donc payé ce jus 0,12$ CAD

J’en ai profité pour manger des churros à 3 CUP (0,18$ CAD)

Ils sont succulents. Je ne peux m’empêcher de penser à mon projet Moisson Estrie!!!

Il me reste 67 km avant d’atteindre ma destination du jour : Guanabo.

La température est idéale pour le vélo, c’est l’hiver ici. Il fait chaud, mais une pluie fine m’arrose à l’occasion.

Parfois les paysages sont à couper le souffle.

La route est assez sécuritaire. Les gens sont courtois avec les véhicules plus lents: vélos, chevaux, motos, etc. La route comporte 2 voies dans les deux directions.

Je m’arrête pour acheter un bon sandwich de porc pour 10 CUP (0,60$)

Je poursuis ma route le vent est très fort contre moi. C’est une journée très difficile. Les premières journées sont très difficiles. Je me demande pourquoi je me mets dans une telle situation.

Les paysages sont très beaux, la nature est luxuriante.

Je vois un autre vendeur de bananes et je lui demande le prix pour deux bananes….V’lan encore deux bananes gratuites.

Après plusieurs kilomètres d’efforts j’arrive enfin à Santa Cruz del Norte.

J’en profite pour manger un peu. Un pain avec de la mayonnaise à 3 CUP (0,18$). Je prends aussi 3 jus d’ananas pour un total de 6 CUP (0,36 cents). Un arrêt qui coûte pas cher!!!

Voici la liste des prix en CUP…

J’en profite aussi pour prendre un petit café à 1 CUP (0,06$)

Les habitations cubaines sont parfois très vétustes.

Les pannes sont choses courantes.

Je vois des gens acheter des gros oiseaux vivants vendus sur le bord de la route par deux sympathiques cubains. Ces animaux feront le festin de noël pour plusieurs familles. Cet oiseau coûte 20 CUC (28 $ CAD)

Je suis maintenant à 45 km de la capitale cubaine: La Havane. Cette distance représente également mon âge…

Je pédale encore et encore pour lutter contre ce vent incroyable. Il paraît que ce vent est plutôt inhabituel. Normalement j’aurais dû avoir le vent dans le dos!!!

Je dois prendre souvent des pauses. Je m’achète un peu de glucides à 0,50 CUC (0,70$) cela m’aide à nourrir ces muscles qui souffrent.

La mer a parfois ce pouvoir réconfortant. C’est les vacances… Allez pédale…

Je quitte enfin la province Mayabeque en même temps que mon spectacle favori: le coucher du soleil. Je dois faire vite et arriver à Guanabo le plus rapidement possible.

Heureusement, il me reste seulement 4 km à franchir. Les vieilles autos sont omniprésentes sur l’île.

J’arrive enfin à Guanabo, je me promène dans les petites rues et je rencontre une dame qui me loue une magnifique chambre pour 20 CUC (28$ CAD)

C’est vraiment très grand. Je vais être bien pour dormir.

Je vais maintenant trouver un endroit pour manger mon souper debout sur un comptoir… et V’lan une panne électrique qui plonge la ville dans le noir le plus complet pendant 30 minutes. Heureusement, les gens utilisent le gaz pour cuisiner. J’obtiens mon poulet avec du riz, c’est vraiment délicieux. J’ai payé 25 CUP (1,50$)

Pour dessert un bon petit beigne frais à 0,15 CUC (0,21$)

Quelle belle journée de vélo.. j’ai parcouru un total de 87,2 km en un temps de 5 heures et 34 minutes.

Je crois que je vais bien dormir!!!

Merci la vie de me donner la chance de vivre ces aventures qui me remplissent le coeur.

Soyeux généreux avec les gens!!!

David

www.Fast123.ca