Jour 20: Varadero

Oui! Vous avez bien lu! Je suis arrivé à Varadero après avoir parcouru 158,7 km aujourd’hui!!! Un record personnel! Je ne peux pas croire que j’ai atteint mon objectif en 20 jours!!!

La journée a débuté à 6:00 du matin, il faisait encore nuit.

J’ai longé la Baie des Cochons jusqu’à Playa Larga. J’étais seul au monde pendant 30 km, car la route se trouve en pleine forêt.

J’arrive assez tôt à Playa Larga, je déjeune le meilleur sandwich au jambon avec oeuf du voyage. Je décide de continuer à rouler jusqu’à Jagüey Grande. La ville est cool, mais je dois trouver de l’argent car il me reste seulement 4,50$. Je trouve une banque, mais il n’y a pas de guichet automatique. Je décide de continuer à rouler, car je n’ai pas envie d’attendre deux heures pour sortir de l’argent. C’est fou comme les choses banales de la vie au Canada peuvent être très difficiles à faire à Cuba.

Pendant que je roule à nouveau je suis arrêté par la mort. N’ayez crainte si j’écris c’est ligne c’est que je suis encore bien vivant!!! J’ai seulement été contraint de m’arrêter un peu pendant qu’un cortège funéraire allait porter le défunt à son dernier repos au cimetière.

Je roule, je roule, je cherche une banque, mais je n’en vois pas. Je vois des villages comme celui-ci qui me rappelle cette chère Isabel, enseignante au Mont Notre-Dame de Sherbrooke.

Je vois d’autres panneaux sur la route qui me donnent espoir d’arriver bientôt.

Je roule, pas de banque! Je n’ai pas d’argent pour me trouver une chambre. Je décide de m’arrêter pour manger Créole, une généreuse assiette de riz, poulet, avocat, fèves et patates. Je suis au paradis pour 2$.

Je remercie les deux excellents cuisiniers.

Ce fût la meilleure nourriture de tout le voyage!

Je roule et je tente de venir en aide à un cubain qui avait rompu sa chaîne de vélo, mais sans succès.

J’arrive à Cardenas, c’est une grosse ville, je vais pouvoir enfin retirer de l’argent!!!

Ben non!!! Impossible d’obtenir de l’argent de la machine maudite!!! Je cherche une autre banque, mais la pluie se pointe le bout du nez. J’attends patiemment à l’abri.

Après la pluie, je trouve un autre guichet!!! Yahoo!!! Mais non!!! Le guichet est encore en panne d’argent! Viva Cuba!!!

Cardenas est une ville spectaculaire.

Un vendeur m’offre gratuitement un morceau de porc, miam!!!

Je poursuis mon chemin vers Varadero. Et vlan, encore la pluie!!!!

Je m’arrête à un autre cimetière et je rencontre Felipe, un sympathique gardien de sécurité. Il m’invite à m’asseoir et me mettre à l’abri.

J’arrive enfin à Varadero après une journée incroyable de 160km. Je me dirige vers un hôtel deux étoiles que j’ai visité deux fois auparavant. Je sais que ce n’est pas la grosse qualité, mais je m’informe du prix!!! Quoi???? 90$ US pour une nuit!!! Je n’en crois pas mes oreilles. En plus, l’hôtel est plein.

Je trouve deux guichets automatiques fonctionnels, je redeviens enfin un consommateur!!! Enfin de l’argent!!!

En sortant de l’hôtel j’explique au portier que l’hôtel est plein. Au même moment une dame me dit de venir visiter sa maison car elle possède une chambre à louer!

Je conclus un marché pour 4 nuits pour 100$ 

Je vais pouvoir enfin me reposer avant de revenir au pays très bientôt!

Dans mon article de demain, je vais mettre des photos et un vidéo de cette magnifique chambre située à 300 mètres de la plage.

Je suis fatigué! Est-ce normal? Je me couche très tôt, demain j’irai explorer…

David Beauchesne

Fast123.ca