Jour 26: Cayo Levisa

Je me lève très tôt. Je déjeune et je pars à 7:00 du matin pour découvrir des paysages époustouflants. Les montées se succèdent les unes après les autres. Heureusement, après les montées il y a les descentes. Tout ce qui monte doit un jour redescendre.

Rouler à bicyclette le matin est un pur bonheur. Non seulement la température est fraîche, mais il me permet d’observer la routine matinale des gens. En voici un premier exemple.

Voici un homme qui effectue du transport de planches à l’aide de l’énergie bovine.

Ces chevaux qui s’abreuvent en famille.

Ces paysages qui ne cessent de changer kilomètres après kilomètres.

Cet église ayant survécu à plusieurs épreuves.

Ces paysages me donnent soif. Je trouve enfin le breuvage le plus incroyable de Cuba « el guarapo ». Cet elixir fantastique est le jus extrait de la canne à sucre qui est broyée dans une machine spécialement conçue à cette fin. Le prix du guarapo est seulement 1 Cup (5 cents).

Une petite journée de vélo de 73 km.

Regardez ma sortie à vélo sur Strava : https://www.strava.com/activities/1333121264/shareable_images/map_based?hl=fr-FR&v=1514644362

Je trouve une petite chambre à Palma Rubia à 25 Cuc (25 Usd) avec le souper inclus. 

Ensuite, je prends un traversier pour me rendre à Cayo Levisa. J’ai payé 35 Cuc (35$ usd) pour un aller-retour sur cet très belle île. Je fais la rencontre d’Isabel, une Catalane à la retraite qui s’exprime très bien en français.

Cayo Levisa est une petite île avec une eau turquoise et du sable blanc. J’en profite pour me baigner un peu et prendre un peu de soleil.

L’île est situé à 30 minutes en bateau.

Au retour, j’assiste peut-être à mon dernier coucher de soleil de 2017. C’est magnifique et c’est gratuit.

Je retourne à Palma Rubia rejoindre ma chambre pour le souper.

Je rencontre Daniel et Denise deux allemands, nous passons la soirée à discuter. 

Ce fût, une fois de plus, une très belle journée.

David Beauchesne

Www.fast123.ca

Pour me suivre sur Facebook