Jour 29: Soroa

Voici les premiers rayons de cette nouvelle année qui commence par un bon déjeuner.

Je prends la route vers 8:00, je suis heureux quand je roule à vélo. Je me sens libre, mais je dois être prudent. Voici un panneau qui me le rappelle.

Voici le bilan de la route sur le 5 prochains kilomètres.

  • 13 accidents
  • 1 mort
  • 15 personnes en chaises roulantes.

Toujours rassurant de voir cela. Je profite de la vie…

Aujourd’hui c’est le premier janvier. C’est un jour férié. Les gens se regroupent en famille et font la fête à l’extérieur. Les enfants jouent les uns avec les autres.

Ces jeunes filles voulaient avoir de la gomme, alors j’ai donné un paquet complet.

Voici le centre d’accueil de la Güira, c’est très joli.

Ensuite, je passe par la ville de San Diego de los Baños. J’ai entendu dire que cette ville possédait des sources thermales. Malheureusement, c’était fermé aujourd’hui en raison du congé férié. Néanmoins, j’ai pu voir un petit ruisseau à l’arrière du bâtiment où se dégageait une forte odeur de souffre.

Je commence à avoir faim, mais la plupart des kiosques de nourriture sont fermés aujourd’hui. Je réussis à me trouver des petites bananes, ça fait du bien.

Les gens se souhaitent la bonne année. Les gens me souhaitent la bonne année.

Je retrouve les beaux paysages.

Et que dire de cette petite maison perdue au milieu de nulle part.

Les paysages sont tellement beaux que mes yeux deviennent humides.

Voici maintenant, une association que j’observe tous les jours. Il y a toujours un oiseau blanc avec un gros animal. Cette union permet à l’oiseau de manger des insectes qui sont attirés vers l’animal. Une belle collaboration.

Je trouve enfin un endroit pour manger de la pizza sur mon chemin. Elle est délicieuse. J’étais affamé… J’ai partagé mon trésor avec ce petit chien chétif.

J’achète aussi un sac de chicharrón ça ressemble au goût des oreilles de …bip… de la cabane à sucre. Seulement 5 Cup (25 cents)

Les champs sont très beaux. Est-ce que c’est du blé ou de l’orge? J’ai besoin de votre aide chers lecteurs.

J’arrive enfin à Soroa après un parcours de 110 km.

Regardez ma sortie à vélo sur Strava : https://www.strava.com/activities/1337258100/shareable_images/map_based?hl=fr-FR&v=1514900077

Voici un aperçu de ma belle chambre pour 25 Cuc.

Je tente de négocier le repas du soir, mais ils me demandent 10 Cuc. Je trouve que c’est trop cher. Imaginez quelques secondes, le salaire mensuel d’un cubain est de 20 Cuc. Je mange pour souper des sardines que j’ai achetées il y a deux jours à 1 Cuc. Simplicité volontaire…

J’ai même acheté une pomme à 15 Cup (75 cents) dans la petite ville de Candeleria à quelques kilomètres de la casa. Hier, je mangeais trois assiettes de crème glacée et ce soir je mange des sardines et une pomme 🍎.

Je consomme également une barre maison fabriquée avec des arachides.

Finalement, je suis rassasié!

L’auberge est située en pleine campagne. Impossible de trouver un restaurant ou de manger dans dans rue. Aucune connexion Internet, cela fait du bien. 

Je vais prendre une marche dans ces lieux plongés dans le noir. Je me sens comme un chevreuil qui fixe les autos qui passent dans le noir. Les chiens circulent furtivement. Les vélos surgissent de nulle part. Je suis bien sous cette petite pluie. J’ose imaginer quelle serait ma vie dans cette contrée à manger du riz et de tenter de survivre jour après jour dans ces conditions difficiles.

Je vais très bien dormir cette nuit.

Profitez de votre souper! Il est sûrement délicieux.
David Beauchesne

Www.fast123.ca

Pour me suivre sur Facebook