Jour 3: Enfin le Nicaragua (Rivas)

Je suis présentement à Rivas au Nicaragua après une longue journée de 100 km.

Voici comment s’est déroulée ma journée.

Tout d’abord mon gentil hôte se lève très tôt puisque il doit aller travailler dans un chantier de construction. En plus de couper les cheveux, il travaille très fort…

Le vent est toujours aussi présent. Par contre, aujourd’hui il me propulse 7 km plus loin en 10 minutes. Hier, j’avais franchit la même distance en une heure!!! C’est agréable d’avoir un ami éolien parfois.

Je rencontre un gentil Hollandais qui est ici depuis trois mois et qui possède un petit refuge pour les voyageurs. J’en profite pour déjeuner.

Je roule, mais c’est difficile. Je me demande pourquoi je me torture ainsi. Pourquoi ne suis-je pas resté devant mon téléviseur? Pourquoi ne suis-je pas entrain de lire un roman? Les premières journées sont toujours difficiles! J’ai le temps de penser en masse!

Après 40 km j’arrive exténué dans un petit village. Je vais dans un petit dépanneur.

J’entre à l’intérieur et je demande s’il y a un restaurant proche. Négatif!

Je lui dis que j’ai très faim, alors il demande à sa femme Giselle si elle peut me concocter un petit quelque chose. Voici le résultat.

Je suis très choyé!

Je discute avec Juan et Giselle, c’est intéressant. Je pose des questions philosophiques du genre : Quelle est la chose la plus importante dans la vie. Les deux me répondent après quelques secondes de réflexion : Dieu.

Je reprends la route, car j’aimerais au moins me rendre à la frontière.

Après plusieurs heures, j’arrive enfin dans le processus compliqué pour traverser une douane en vélo.

Tout d’abord je dois aller payer 8$ USD dans un petit guichet vert.

Ensuite, je dois aller faire estampiller mon passeport dans un autre bureau.

Par la suite je dois aller dans un autre bâtiment pour payer la taxe locale de 1$.

Je passe devant des douaniers, et j’éprouve quelques difficultés à passer. Le douanier trouve cela étrange que je fasse du vélo et il me demande à quel endroit je vais passer la nuit. Je lui réponds que je ne sais pas! Il part avec mon passeport pour aller raconter cela à son supérieur. J’attends, j’attends…

Le douanier revient et me demande le numéro d’immatriculation de mon vélo???? What???

Bref, après 30 minutes je passe enfin à la prochaine étape, payer 12$. J’ai l’impression d’être dans un film d’Astérix! Je passe mes sacs aux rayon-x. Tout est beau…

Je remonte sur mon vélo et roule 200 mètres et je dois remontrer mon passeport. Bientôt je serai libre!!!

Dès mon arrivée au Nicaragua je me sens chez moi. J’adore ce pays et je vous le recommande vivement. Les prix sont très abordables et les paysages à couper le souffle.

Je rencontre un couple de mexicains qui sont partis depuis 8 mois et qui ont franchit plus de 10 000 km. Ils font la grande traversée, wow!

Des éoliennes sont partout sur le bord du lac Nicaragua.

C’est vraiment impressionnant. Regardez la longueur d’une pale.

J’aperçois enfin les deux volcans situés sur l’île d’omotepe: c’est magnifique.

Ces deux volcans sont situés au milieu du lac Nicaragua.

Il me reste 11 km avant d’arriver à Rivas et je vais acheter une bouteille de coca à 12 Cordobas (50 cents CAD)

Je fais la merveilleuse rencontre d’un jeune garçon de 9 ans nommé Derek. Je discute avec lui de longues minutes, je lui demande s’il y a un endroit pour dormir proche. La réponse fût négative. Je lui pose la même question que Juan et Giselle et il me dit sans hésiter: estudiar (Les études). Un peu plus tard il me donne des petits morceaux sucrés.

Je dois reprendre la route.

Les gens sont gentils avec les véhicules plus lents.

Quand j’arrive enfin à Rivas je me trouve une chambre à 150 Cordobas (6$ CAD). C’est pas la grosse qualité, mais pour moi la réponse à ma question est de manger, boire et trouver un matelas.

Je vais explorer le centre-ville, je vois enfin la vraie vie.

Le parc central est rempli de gens.

Une magnifique crèche.

Je prends un bon repas.

Vive le Nicaragua!!!

Voici mon trajet pour aujourd’hui.

Regardez mon activité sur Strava : https://strava.app.link/T8PUHy8FYS

David Beauchesne

La vie est belle

Www.fast123.ca