Jour 3: Première crevaison en direction de Banes

Je me lève assez tôt et je décide d’aller explorer la ville de Guardalavaca, sans mes bagages. Je tente me trouver un endroit sympa pour passer ma prochaine nuit mais sans succès.

Je retourne à l’hôtel et je déjeune après avoir parcouru 40 km.

Je prépare mes choses et je repars en direction de Guardalavaca.  Je rencontre un allemand avec qui je roule pendant plusieurs kilomètres. C’est agréable et plus facile de rouler à deux.

Après une montée relativement intense, mon vélo est victime d’une première crevaison. Heureusement, mon nouvel ami de 62 ans est mécanicien, il m’aide pour ne pas dire qu’il change ma chambre à air avec une facilité déconcertante. C’est mon ange gardien!! 

Il effectue la réparation chez son amie cubaine. C’est un allemand qui s’est marié avec une cubaine il y a plus de 10 ans, mais qui est séparé maintenant. C’était agréable de pouvoir parler espagnol avec cet allemand généreux.

L’amie de mon ange gardien nous donne des mangues et des bananes, c’est délicieux.

Après la réparation je repars seul vers la ville de Banes. Le paysage est très montagneux et joli. Les montées se succèdent et les descentes s’enchaînent.

J’arrive enfin à Banes et je me trouve une « casa de renta » pour 20 Cuc. Je suis content de pouvoir me reposer un peu après avoir franchit 95 km.

Je vais manger une bonne pizza à 25 cents un bon jus à 10 cents. 

Remarquez l’intelligence des cubains qui servent les choses sans assiettes ni verres jetables. Un choix logique et plein de bon sens.
Demain sera un autre jour…

David Beauchesne www.fast123.ca