Jour 30: Havane 2.0

La journée doit commencer par un bon petit déjeuner, c’est exactement ce que j’ai fait.

La journée est vraiment froide. Il fait 18 degrés, c’est l’hiver ici. Je vais au parc de Candelaria situé à 5km  pour mettre à jour mon site internet. Je vois des gens avec des tuques. Je retourne à ma chambre, un autre 5km avec le vent dans la figure, c’est difficile.

Je prépare mes choses et je me dirige vers les cascades de Soroa, j’espère qu’elles seront belles cette fois-ci. La route est très montagneuse, je sens que ce sera un jour difficile.

Je ne suis pas déçu cette fois.

Il fait trop froid pour se baigner, ce sera pour une prochaine fois. C’est le genre d’endroit que j’aimerais pouvoir fréquenter au Québec.

Je poursuis mon chemin, c’est vraiment difficile. Je dois descendre de mon vélo mon monter les côtes. C’est à cet instant que j’aurais aimé pouvoir changer mes vitesses du plateau avant…

La route est assez monotone, c’est dans la campagne et il n’y a rien, absolument rien.

J’arrive à Las terazas, mais il n’y a rien à voir de spécial.

Je poursuis mon chemin sur une petite route et je découvre un autre lieu avec des petites cascades.

J’en profite pour me baigner un peu, il est midi et c’est plus chaud que ce matin. J’en profite pour manger un peu.

Je rencontre deux français venant de la Bretagne. Ils seront à cuba pour 20 jours. 

Je reprends la route, mais c’est un chemin rocailleux. Je roule environ 15 minutes sur ce raccourci qui mènent à l’autoroute.

Rendu sur l’autoroute je vois que je suis à 55km de la havane. La route est vraiment longue et plate. Je rencontre une dame de la Nouvelle-Zélande, je lui parle un peu et je poursuis mon chemin. 

Après les 55 km promis, je me rends compte qu’il me reste encore 25 km pour arriver dans le quartier de la vieille Havane. Je suis exténué!!! Le temps presse aussi, car il pleut un peu et la nuit va tomber.

Voici le quartier des ambassades…les maisons sont immenses. On dirait que je me promène dans un quartier cosu d’Hollywood.

L’instant d’après je me retrouve dans un décor de walking dead, un quartier tout délabré. C’est la Havane et ses contrastes.

Je passe devant la place de la révolution.

Désolé pour les clichés, mais la nuit approche, il est 18:00. Je dois me trouver un lieu pour passer la nuit.

J’arrive dans le vieux quartier c’est magnifique.

Je retourne sur la rue Merced, l’endroit où j’avais passé une belle nuit. Je cogne à la porte et je parle à Pépé. Malheureusement, les deux chambres sont déjà occupés. Il appelle ses voisins et me dit qu’il y a une chambre de libre. Je vais voir, c’est assez ordinaire. Le prix est de 35 Cuc. Je tente de négocier à 25 Cuc, mais la dame ne veut rien savoir. Je fais mine de m’en aller dans l’espoir qu’elle change d’idée, mais elle préfère ne pas louer sa chambre que de faire 25 Cuc. 

Je marche et je tente de trouver une place. Je sonne à une porte, pas de chambre libre. Je commence à trouver la journée longue pas mal. Je vois une autre maison qui se nomme Jesus y Maria, je fonde un espoir religieux. J’espère qu’il y aura de la place!

Je trouve finalement une chambre à 35 Cuc, je suis tellement fatigué.

J’écris mon blogue et je regarde le magnifique plafond.

Voici la journée de vélo de fou…

Regardez ma sortie à vélo sur Strava : https://www.strava.com/activities/1338776169/shareable_images/map_based?hl=fr-FR&v=1514983167

Je suis fiévreux et j’ai mal au ventre. J’espère que tout ira pour le mieux demain.

David Beauchesne

Www.fast123.ca

Pour me suivre sur Facebook