Jour 6 : La préparation pour revenir


Je me lève encore avant le soleil ce matin. Un autre spectacle merveilleux!

Aujourd’hui je vais me préparer à partir. Je vais prendre une dernière journée de repos pour ensuite faire les 100 km qu’il me reste à faire pour prendre mon vol demain soir à 21h.

C’est assez spécial! Demain matin je vais partir pour prendre mon vol. C’est comme si je partais de Victoriaville pour me rendre à Sherbrooke.

Je commence par prendre mon petit café cubain dans le même petit kiosque de la veille.

Je m’achète d’avance 3 pains au jambon et une dizaine de beignes pour la route de demain.

J’achète encore des légumes pour manger ce soir: un yuca, une patate (Boniato), un piment, un oignon et trois tomates. Le coût : 25 CUP (1,40$)

Je profite de cette avant-dernière journée pour faire un petit tour de vélo, mais ce n’est pas moi qui pédale. Coût: 20 CUP (1,20$)

Ce matin encore j’aide Osmany à décharger des « cossins » à vendre au marché qui est situé en face de chez moi.

Après, je prends une petite pause en dégustant un sandwich au jambon et un jus de mangue pour 20 CUP. (1,20$)

Je vais voir ma voisine d’en bas et son petit chien attachant détaché!

Je prends une grande marche sur la plage et je vois un cadavre de chèvre avec des fleurs.

J’apprends un peu plus tard qu’il s’agit d’une offrande au dieu féminin de la mer qui se nomme Yemaya de la religion Yoruba.

Voici la représentation de Yemaya selon Wikipédia située au Brésil

Statue de Iemanja à Santa Vitória do Palmar au Brésil

En savoir plus sur Yemaya:
https://fr.wikipedia.org/wiki/Iemanja

En savoir plus sur la religion Yoruba:
https://fr.wikipedia.org/wiki/Yoruba_(religion)

Je rencontre Rodolfo, un chauffeur de taxi, qui possède une superbe Ford Fairlane 1957. Le nom est dérivé du domaine d’Henry Ford, Fair Lane (en), au MichiganCe véhicule vaut 30 000 CUC (42 000$)

Je retourne sur la plage et je laisse une trace éphémère dans le sable.

Je vois aussi un genre méduse nommé ici Barquito del mar. Il paraît que la brûlure est très douloureuse. Je n’ai pas tenté l’expérience, car j’ai tendance à croire ces choses là sur parole!!!

Si on l’écrase cela fait un POP, comme une bulle de plastique.

Par la suite, j’observe des jeunes qui jouent à un jeu similaire au tennis, mais qui ressemble aussi au squash. Après un certain temps on me demande si je veux jouer et j’accepte avec joie. Ce jeu s’appelle tennis de cancha. Le tennis tel que je le connais s’appelle ici tennis de campo. Le service doit toucher le mur avant et tomber entre les 2 lignes rouges tracées au sol.

Je suis très heureux de vivre cette nouvelle expérience!

J’admire la patience de ce pêcheur tout près d’un pont en ruines.

Je suis ébahi par cette jeune fille qui fête ses 15 ans: quince de años. Ce moment important dans la vie d’une jeune adolescente est célébré de manière intense.

En savoir plus sur la fête des 15 ans:
https://fr.wikipedia.org/wiki/F%C3%AAte_des_15_ans

Je retourne sur la rue et je vois un cocher qui a eu un problème avec son pneu qui s’est détaché de la roue. C’est plutôt un morceau de caoutchouc qui est enroulé autour de la roue. Heureusement, il a réglé la situation rapidement…

Il y a vraiment beaucoup de scooters électrique dans les rues. Ces petits bolides valent 2000 CUC (2800$). L’immatriculation de ces véhicules sera obligatoire à partir de l’an prochain. Pour l’instant, il est possible de circuler avec ces engins sans immatriculation.

J’ai rencontré Marcel un québécois qui vient chercher un peu de chaleur corporelle plusieurs fois par année à Guanabo. Pas de photos pour des raisons évidentes…

Depuis trois jours j’en profite pour manger de la crème glacée à 1,75 CUC (2,45$). C’est mon petit rituel de fin d’après-midi!

Voici mon souper, des patates (Boniato)….

Et de yuca…

Je vois un chien au parc qui prends le temps de se reposer avant la nuit mouvementée. Je peux observer les signes de l’activité onirique chez ce petit cabot. Ces signes se manifestent par des mouvements rapides de ses membres.

En soirée, je retourne acheter trois beignes pour une consommation immédiate, ils sont tellement bons. Coût de l’opération: 0,45 CUC (0,63$)

J’ai tellement hâte de recommencer à pédaler!!! Trois jours au même endroit c’est un peu trop pour moi! Ça me rappelle un certain épisode avec Martin Matte dans les beaux malaises…. ah ah ah.

Demain ce sera mon dernier jour! Je suis très heureux d’avoir encore appris des choses sur les us et coutumes des cubains.

Soyez bons et la vie vous le rendra!
Un sourire ne coûte rien, alors vous savez quoi faire…

David

www.fast123.ca