Jour 6: La résilience…

Je ne savais pas trop où aller aujourd’hui. En discutant avec le cubain qui me servait mon café à 5 cents, il m’a convaincu d’aller en direction de Baracoa, la première ville de Cuba. 

Je rencontre sur mon chemin un remplisseur de briquets jetables. Encore une brillante idée du peuple cubain qui défie les lois de la surconsommation. Pour 10 cents ce gentil monsieur vous remplit votre briquet.

Je quitte enfin Moa, le paysage est à couper le souffle tellement que c’est pollué.

Le vent est toujours bien présent, la route en très mauvais état. Ces gentils cubains me donnent de l’eau glacée c’est généreux.

Le paysage est très beau malgré les montées impossibles à monter. Pour la première fois du voyage j’accepte la défaite et je monte les côtes à côté de mon vélo.

Je trouve une petite plage isolée et j’accède au bonheur!!!

Petit vidéo: https://youtu.be/B4To7i0yUAU

Après une petite baignade, je reprends la route en vlan…crevaison!

Je répare le tout comme un grand. Merci à mon ami Pep qui m’a donné un mini cours avant de partir. Je « patche » les deux trous qui sont présents dans ma chambre à air.

Je reprends la route et j’achète une bouteille de jus de mangue frais à une famille cubaine. Le plus drôle c’est l’homme de la maison avait perdu la clef du cadenas pour entrer dans la maison, alors il a dû passer par le toit…

Je reprends la route et vlan…une autre crevaison que je répare avec joie. La vie est belle je répare un autre trou.

J’arrive enfin à Baracoa…j’ai une belle chambre sur le bord de la mer.

Une très belle journée. Je suis bien! Je suis de plus en plus cubain chaque jour!

Laissez la vie vous guider!

David Beauchesne

www.fast123.ca