Jour 8: Guantanamo

Je quitte le Campismo vers 6h du matin pour profiter de la fraicheur.

La route est belle et planche pour le début de la journée.

Le prix de l’essence est relativement élevé, environ 1,25$ pour un litre. C’est très élevé si on considère le salaire mensuel d’un cubain à environ 20$ par mois. Le salaire d’un médecin subit actuellement des hausse afin d’augmenter la rétention. Un médecin gagne 40$ selon la spécialité.

Après 40 km, je trouve un petit coin de paradis pour me baigner un peu.

Film: https://youtu.be/vetaxYAD4j0

Je me dirige maintenant vers un territoire américain: La base navale de Guantanamo

On ne peut malheureusement s’approcher de cette base pour des raisons de sécurite.

Les américains ont 2 aéroports sur ce vaste territoire. Des boulevards, des maisons des écoles. Il y a même une frontière!  Il y a aussi une usine pour transformer l’eau saline en eau potable. Finalement, il y a la triste célèbre prison de Guantanamo.

Je suis allé sur un mirador pour observer ce territoire, mais on ne voit pas grand choses. Voici ce que j’ai vu pour vrai!!!

Après, je complète les derniers 25 km pour rejoindre la ville cubaine de Guantanamo. Cet endroit mythique qui a vu naître la chanson Guantanamera…(qui signifie Guantánamo, au féminin), composée en 1928 par José Fernández Díaz.

Je vois des jeunes jouer au volley dans la rue, la partie est sans cesse interrompue à cause de la circulation.

Une grosse journée de 103 km.

David Beauchesne

Quand vous voyez un bel endroit sur votre route, arrêtez!!!

www.fast123.ca